En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous permettre et faciliter la navigation sur le site notamment en mémorisant vos préférences de navigation définies au cours de votre session.

Contact

contact@cnebmn.org

Info

Le Collège étudie les problèmes posés par l’enseignement et la recherche en biophysique et en médecine nucléaire et représenter les enseignants de biophysiques et de médecine nucléaire auprès des autorités nationales.

Connexion

Chers collègues,

C’est avec beaucoup de tristesse que nous vous faisons part du décès de Claude Foucher durant les JFMN de la semaine dernière.

Claude Foucher était MCU-PH de Biophysique et de Médecine Nucléaire. Elle a, entre autre, soutenu et défendu particulièrement activement l’enseignement de la discipline.

Le collège de Biophysique et  de Médecine Nucléaire adresse ses sincères condoléances à sa famille, ses collègues et ses proches.

Le président du collège : Jacques Darcourt

 

Claude Foucher était née le 19 septembre 1955 à Paris et avait fait ses études secondaires à Versailles où elle avait obtenu le baccalauréat en 1972 avant d’entreprendre à Orsay des études de physique chimie. Devenue interne des hôpitaux de Lille en 1981, elle fréquentait successivement les services de médecine nucléaire, d’anesthésiologie, de maladies de l’appareil digestif, de cardiologie et de réanimation, obtenait son diplôme de docteur en médecine et une maîtrise de biophysique en 1985.

Devenue assistante hospitalo-universitaire dans le laboratoire de biophysique et le service de médecine nucléaire de l’hôpital Roger Salengro du CHU de Lille en 1985, elle obtint en 1986 les CES de médecine nucléaire et de cardiologie, et un DEA des sciences de la vie et de la santé en 1988. Elle fut nommée maître de conférences des universités – praticien hospitalier en 1989, promue première classe en 1997 et élevée en classe exceptionnelle en 2009.

Membre de la Société Française de Médecine Nucléaire et de la Société Française de Cardiologie, elle présidait l’Association Francophone Régionale d’Imagerie Nucléaire du Nord (AFRINN).

Au niveau national, elle était membre élu du CNU, section 43-07 depuis 2007.

Au niveau local, elle avait été membre de la CME du CHU de Lille de 2001 à 2004, était membre du Conseil de la Faculté de Médecine où elle avait en charge la lourde responsabilité du Département de formation médicale continue et membre du conseil d’administration de l’Université de Lille. Elle était le pilier du service de Médecine nucléaire de l’hôpital Salengro, où elle a exercé sans discontinuer pendant plus de 30 ans, et formé directement des dizaines de praticiens avec une gentillesse, une rigueur, une compétence qui forcent l’admiration de tous. Malgré sa maladie, qu’elle avait souhaité cacher, elle n’avait jamais failli à ses obligations et avait gardé cette énergie et cette droiture qui ont toujours été admirées par tous ceux qui l’ont connu.

Nous partageons la tristesse et la douleur de ses proches, de sa famille, et de tous ceux qui, comme nous, ont eu la chance de côtoyer Claude.

Pr Franck Semah
Pr Damien Huglo